De Wuhan à Wuando¹: l’Injuste Mutualisation du Malheur

Blog1

Comment des gens peuvent être atteints d’une grave maladie contagieuse dans une petite ville de Chine et, sans que Pékin la capitale en subisse les contrecoups, en l’espace de trois mois, au fin fond de l’Afrique, les innocentes populations en arrivent à être menacées de mort par la curieuse expansion de cette maladie ?

Si les bienfaits du monde et en l’occurrence de la Chine ne nous parviennent pas ni si généreusement ni si rapidement, pourquoi ses malheurs ? Cette question touchant à la pandémie Covid-19, vaut aussi pour l’état de dégradation écologique du monde, où quelques-uns polluent frénétiquement et les plus pauvres, qui sont la grande majorité,  trinquent.

Sommes-nous dans un monde de mutualisation du malheur et de séparation des bonheurs ?

Aminou Balogun


¹Wuando Bourgade de la banlieue de Porto-novo, République du Bénin

copyright5

2 commentaires

  1. Oui, nous avons le malheur généreux et le bonheur égoïste…C’est du reste un trait de la nature humaine, à ceci près que, à l’échelle du monde, cela s’exprime et se produit cyniquement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s