Afrique : la Récompense du Président

blog1.jpg

Vu les conditions dans lesquelles il est coopté et amené au pouvoir, vu sa mission et les contraintes qui l‘entourent, le Président africain francophone, en dehors de la griserie autocratique, n’a pour seule récompense que l’enrichissement personnel – le sien et par ricochet celui de son clan, et dans une certaine mesure celui de sa tribu ; mais en aucun cas, celui de son pays ! Car si son pays devait s’enrichir, alors sa mission – enrichir la France au détriment de celui-ci – aurait échoué !

Adenifuja Bolaji

copyright5

Un commentaire

  1. L’autre récompense qui lui est décernée à mon avis, c’est la Medaille de la création de l’absolutisme et de l’arbitraire dans son pays, situation ssns laquelle il ne peut s’enrichit avec sa tribu.

    A ce jour, presque partout en Afrique, nous assistons plutôt à l’établissement
    de pouvoirs arbitraires, le type de pouvoir dont on ne peut pas prévoir les décisions, puisque celles ci dépendent toujours du bon plaisir du Prince, ce dernier se déterminant au gré des opportunités politiques, voire des changements d’humeur.

    Il engendre l’insécurité permanente avec son corollaire, le manque de sécurité juridique, ainsi que la méconnaissance entre la frontière du licite et de l’ilĺicite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s