Nostalgie Musicale : Adedeji Ogunde et son Inoubliable « Yòrùbá Rónú »

Blog1.jpg

Hubert Adedeji Ogunde, (10 juillet 1916 – 4 avril 1990) était un acteur, dramaturge, metteur en scène et musicien nigérian qui fonda la première compagnie théâtrale professionnelle contemporaine au Nigéria, le African Music Research Party, en 1945.

Il a changé le nom en Ogunde Theatre, en 1960,  un nom qui est resté jusqu’à sa mort en 1990. Il a été décrit comme « le père du théâtre nigérian, ou le père du théâtre yoruba contemporain « .

Au cours de sa carrière sur scène, il a écrit plus de 50 pièces de théâtre dont la plupart intègrent l’action dramatique, la danse et la musique, avec des histoires reflétant les réalités politiques et sociales contemporaines. Sa première production était une pièce de théâtre financée par une église intitulée The Garden of Eden. La première a eu lieu au Glover Memorial Hall, à Lagos, en 1944. Son succès a incité Ogunde à produire davantage de pièces de théâtre. Il a rapidement quitté son poste dans la police pour une carrière dans le théâtre.

Dans les années 1940, il a publié des pièces de théâtre à connotation politique : L’empire du tigre, Grève et faim et Bread and Bullet. Au cours des années 1950, il fait la tournée de diverses villes nigérianes avec sa troupe itinérante. En 1964, il publie Yoruba Ronu, une pièce de théâtre qui suscite la controverse et lui vaut la colère du chef Akintola, premier ministre de la région de l’Ouest.

En conséquence, le théâtre Ogunde a été interdit dans la région occidentale du Nigéria pendant deux ans. Cela lui a également valu 125 £ d’amende. C’est à ce moment-là qu’il a emmené sa société hors du Nigéria au Dahomey, l’actuelle République du Bénin, ce qui a marqué sa première sortie internationale. Cette interdiction n’a été révoquée que par le nouveau gouvernement militaire du lieutenant-colonel F. A. Fajuyi le 4 février 1966.

À la fin des années 1970, Ogunde est stimulé par le succès d’Ija Ominira et d’Ajani Ogun, deux longs métrages pionniers en yoruba, pour coproduire son premier film en celluloïd, Aiye, en 1979. Il sort ensuite Jaiyesimi, Aropin N’tenia et Ayanmo , longs métrages influencés par le mysticisme yoruba.

Ogunde a joué dans Mister Johnson, le film de 1990 qui mettait également en vedette Pierce Brosnan. Le film a été tourné à Toro, près de Bauchi, au Nigeria.



 


 


 


 


 


Aroloba Bioku

copyright5

Publicités

2 commentaires

  1. MERCI POUR CET IMPORTANT TÉMOIGNAGE. IL EST BON D’AJOUTER QUE L’UNIVERSITÉ D’IFÈ, DEVENUE DEPUIS OBAFEMI AWOLOWO UNIVERSITY, LUI A DÉCERNÉ LE TITRE DE DOCTEUR HONORIS CAUSA EN LETTRES( JE NE ME SOUVIENS PLUS DE L’ANNÉE,, PROBABLEMENT VERS LE MILIEU DES ANNÉES 1980. J’Y ÉTAIS ALORS PROFESSEUR DE YORUBA, ET, J’AI LIEU D’EN ÊTRE FIER, C’EST MON DÉPARTEMENT, DÉNOMMÉ ‘DEPARTMENT OF AFRCAN LANGUAGES AND LITERATURES’, QUI EN A PRIS L’INITIATIVE. OLABIYI YAI PROFESSEUR ÉMÉRITE D’ÉTUDES YORUBA

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s