Nigeria : la Concurrence Portuaire avec le Bénin pour le Niger Fait Rage

blog1

Le ministre des Transports nigérian, Rotimi Amaechi, a expliqué que la ligne de chemin de fer reliant Kano au Nigeria à Maradi au Niger devait principalement encourager les propriétaires d’entreprises à utiliser les ports maritimes nigérians au lieu de  ceux des pays voisins.

Monsieur Amaechi a fait cette déclaration hier lors de la défense du budget de son ministère devant le Comité mixte de la Chambre des représentants sur les transports, la sécurité maritime, l’aviation, les ports  et les voies navigables.

Il a dit que la ligne de chemin de fer était purement pour l’économie, ajoutant que le Nigeria perdait des ressources en raison du manque de connexion entre lui et le Niger.

« Le Nigeria a perdu beaucoup d’argent en raison du fait que les gens préfèrent utiliser le port maritime de la République du Bénin. Alors, pour les encourager à utiliser nos ports maritimes, nous avons décidé de construire une ligne de chemin de fer qui reliera les ports de Lagos à Kano puis à Maradi dans la République du Niger, à cinq minutes de route du Nigeria « , a expliqué le ministre.

Dans cette guerre portuaire qui ne cache pas son nom, chacune des parties a ses atouts. Dans le Nord du Nigeria qui est loin d’être socialement et économiquement aussi désert que le Nord béninois, les Nigérians se sentent plus proches de leurs frères du Niger. En plus, les deux pays ont quasiment le même nom, se rapportant au fleuve Niger. Quant au Bénin, bien que notre Nord ne soit pas aussi dynamique pour instaurer un rapport humain concurrent, nous avons avec le Niger une vieille amitié basée sur notre histoire coloniale commune. Nous avons la même langue officielle, le français, qui facilite bien des choses administratives, et nos rapports économiques et territoriaux sont aussi vieux que notre histoire coloniale commune puisque l’OCBN qui en est la traduction sur le plan des transports a plus de 50 ans d’âge.  Avec ce cri de guerre du Nigeria qui est décidé à nous enlever le pain de la bouche, nos autorités ne doivent pas se coucher sur leurs lauriers. Ils doivent au contraire tenir haut le flambeau d’une concurrence qui s’annonce aussi impudique qu’implacable. A bon entendeur salut !

Bejide Alamoran

copyright5

Publicités

2 commentaires

  1. Mon cher Kpanlingan, c’est une bonne nouvelle pour booster le projet de boucle ferroviaire du Bénin qui pourrait envisager le prolongement de sa ligne de chemin de fer Cotonou – Niamey jusqu’à Lagos pour rejoindre celle de Kano Maradi. Le Bénin devrait saisir cette opportunité pour rendre son projet plus intéressant aux promoteurs parce que son réseau de chemin de fer pourrait étendu à Lomé et poursuivi jusqu’à Accra. Ce serait la naissance d’un grand réseau de chemin de fer en Afrique de l’Ouest. Un rêve, un train dénommé Afrique Express comme fut Europe Express!

  2. Bien vrai, MAK ! Mais toi tu vois ça sous l’angle sous-régionale positif et optimiste ; alors que la position nigériane telle qu’exprimée par le Ministre Amechi est une position qui se veut ouvertement concurrentielle. En tout état de cause, nos dirigeants doivent prendre cette affaire au sérieux et faire vite, côté dorsale et compagnie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s